BIOGRAPHIE

A la guitare et au chant, Jimmy Plume (Jérémy Aubert), s’appuyant sur un long passé musical, se produit régulièrement sur scène depuis 2015.  

il interprète avec rythme, simplicité, et la candeur du poète, un répertoire mêlant de belles pépites musicales à ces compositions.

Si le public est facilement réceptif aux reprises de Noirs Désirs, Cats Stevens, Renaud, Creedence, Yves Jamait, Tryo, Brassens et bien d’autres encore, ces compositions sont aussi réclamées avec enthousiasme.

en 2016 , il sort un 1er album : « enVie », condensé de 15 années d’écriture reflétant son histoire et ses expériences au travers de morceaux simples, humoristiques et émouvants.

face à l'engouement et le succès auprès du public et des professionnels, L'album en duo "Infuence" , à vue le jour en juillet 2018.  

Qui est Jérémy Aubert ?

Né en 1983 dans un milieu artistique en Normandie, où les grands espaces verdoyants l’inviteront à la poésie, le chant et plus particulièrement les harmonies vocales captiveront ses plus jeunes années.

À l’âge de 17 ans, il pose ses premiers accords de guitare. Très vite il apposera sa voix naturellement sur des rythmes avec un enthousiasme effréné. Il mangera du pavé en effectuant ses premières notes de musique sur l’une des plus grandes scènes au monde « Les marchés touristiques de Provence. » Il suivra ainsi l’exemple de son père Jean-Michel Aubert, lui aussi chanteur, auteur, compositeur, interprète. Il découvre le plaisir de partager avec le public ainsi qu’avec d’autres musiciens qu’il rejoindra ou invitera au gré des rencontres pour former de nombreux duos et groupes, dont Irisway, le plus abouti.

Au travers de sa formation d’électricien, il profitera de toutes les opportunités pour découvrir les différents métiers dans le domaine artistique. Il conjuguera son métier de technicien dans un théâtre, des festivals et se formera dans les spectacles vivants en 2003 & 2004. Il prendra aussi plaisir à vivre des expériences d’usine, de vente ou encore d’agriculture, d’où sortirons des titres comme « intérimaire », « le labeur des laveurs » et « journée congé ».

S’envoler, aller plus haut, ne rien retenir, vivre librement…comme sa musique, le deltaplane sera pour lui l’occasion d’allier le rêve avec la réalité (et d’écrire une chanson). La plume prend corps, ce nom devient un symbole pour l’ensemble de son œuvre, mais également un moyen de s’envoler comme dans ses rêves d’enfant. « Plume »…et pourquoi « Jimmy » ? « Parce que ça sonne bien ! ».

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now